Costumes

Nous différenciant des autres groupes régionaux par nos costumes, nous nous produisons dans les tenues issues de la tradition des quartiers des Ponts de la ville de Limoges des prémices du XXème siècle. Ainsi, les robes vert mousse ou rose tendre de nos danseuses coiffées du « Barbichet » évoquent-elles une certaine bourgeoisie « Ponticaude ».

Le costume féminin

Le Barbichet

pose  barbichet g marneix2008_ repassagebarbichetgYvette Marie Laure g  Jeanne Marie g barbichet1_g barbichet_g barbichet noeud g

La coiffe Limousine est appelée le BARBICHET.
Le barbichet est fait de mousseline, de dentelle coton et d’un fond brodé sur étoffe de tulle.
Sa mise en forme est réalisée grâce à un délicat amidonnage.
Sa véritable dimension remonte aux années 1840 avec les dentellières d’Aixe sur Vienne.
Un nœud de soie broché complète cette gracieuse coiffe

Moniqueg Jeanne Marie Moniqueg Costume dame1g Jardin d'Orsay1g

Le costume féminin de fête trouve son origine à la fin du 19ème et début du 20ème siècle. Les tenues, aux couleurs claires: vieux rose ou vert amande et quelques fois bleu, sont reconstituées pour représenter une certaine bourgeoisie du quartier de l’Abbesailles à Limoges.
Deux parties composent ce costume féminin. Une jupe et un caraco de même couleur en tissu satin; sur la jupe un tablier et sur le caraco un châle en moire.
Parmi les dessous de ces dames,  un jupon en calicot blanc orné de plis avec dentelle et une culotte fendue « Las malinas » descend jusqu’aux genoux avec une dentelle coton.
Les bas blancs sont également en coton.
Aux mains, des mitaines  sont confectionnées au crochet.

mitaine g

Autour du cou de notre limousine, un fin velours noir est orné d’une petite croix.
Les chaussures noires sont à lacets ou à brides.

 

Les costumes masculins

Tenue de ville
Tenue hommes g château_fraisse7g albert_g

Le costume de fête est de type bourgeois. Sur une chemise blanche de coton, un petit noeud noir autour du cou « Lou ligou », un pantalon noir, un petit gilet avec gousset pour y glisser la montre et un chapeau de feutre à large bord composent l’essentiel de la tenue. Les chaussures noires à lacets et les chaussettes de coton blanches complètent l’ensemble. Sur le gilet, un cocarde orne le tout.

 

jeanlouisg

Un paysan en habit  de fête des environs de Limoges au XVIII ème siècle.
Costume réalisé par une adhérente des Rossignos

 

 Enfants  

Maxansg enfants_g

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>